Bioacoustique marine & musique

Une écoute active d'écosystèmes marins transmise aux communautés via un lien musical pour éveiller l’empathie pour nos océans.

Marie-Kell utilise son violon comme moyen pour relayer et partager la beauté du monde sous-marin sur terre. Les vocalisations des mammifères marins seront enregistrées pendant le voyage dans des endroits clés de conservation marine et des hotspots de biodiversité. Que les découvertes soient belles ou désastreuses, elles seront partagées à travers des rassemblements musicaux, fusionnant musique humaine et musique animale. 

 

Recensement de la vie dans l’océan & échange de connaissances musicales

Bioacoustique marine – musique animale – musique humaine

seadLOGO NOIR sans texte.png

L'océan a longtemps été considéré comme un réservoir infini de vie et de ressources. Aujourd'hui, la surpêche, la pollution plastique, la pollution sonore mais plus généralement l'attitude de l'humain envers ces écosystèmes, ont poussé les océans dans des états critiques. Les chiffres sont horrifiants, c'est un véritable écocide qui a lieu. En haut de cette chaine trophique, les grands mammifères marins sont parmi les plus touchés. Au-delà de leur rôle crucial dans le bon fonctionnement de l'écosystème, ils sont les gardiens de l'océan dans l'imaginaire collectif. La menace qui pèse sur eux nous appelle à agir: il nous faut évoluer dans notre relation à la nature et à la mer. Maintenant.

Durant sa navigation, SEAD mettra le cap sur des hotspots de diversité entre deux haltes à terre.  Afin de collecter autant de preuves et d’idées possible, Marie-Kell observera les populations de mammifères rencontrés, d’une part via l’enregistrement des vocalisations de ces animaux, et d’autre part par observation visuelle. Ces données récoltées seront analysées et comparées aux données historiques de l’endroit.

Son but sera de dresser un portrait du paysage sonore de l’environnement marin, pour ensuite le partager avec les habitants du continent le plus proche. Mené par l’intrigue de la relation qu’ont les individus des communautés rurales avec les grandes créatures des océans, des discussions seront motrices d’un échange d’idées accompagné de compositions musicales combinant les musiques et les représentations culturelles. Cette innovation d’intégrer la musique animale dans des moments musicaux a pour but d’éveiller un engagement public vis-à-vis de la nature. Les musiciens des communautés seront invités à apporter leur connaissance musicale pour créer des compositions avec Marie-Kell et l’équipage.

La dissémination de ces idées et leur création se passeront sous forme d’ateliers, où les musiciens se retrouveront non seulement pour partager la musique mais aussi les croyances et les pratiques ancestrales liées aux créatures de l’océan.

Découvrez le travail de Marie-Kell au travers de cette vidéo réalisée avec Sailing Hirondelle: